Sommaire des  Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos   Page précédente des  Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des CasinosPage suivante des  Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos

 Techniques supérieures pour la Roulette des Casinos

Comme nous venons de le voir, chacune des gestions précédentes possède des qualités, mais aussi des défauts. D'où l'idée de fusionner certaines d'entre elles, dans le but d'aboutir à des gestions supérieures cumulant les avantages des unes et des autres, et susceptibles ainsi de combattre bien plus efficacement la Roulette des Casinos. C'est le cas de celles qui vous sont exposées ci-après.

Montante Piquemouche

Cette gestion financière s'applique aux Chances Simples. Elle utilise les termes de la Grande Martingale, ainsi que le procédé du Paroli "masse en avant". Elle consiste à jouer 3 fois chacun des 10 termes suivants: 1 - 2 - 4 - 8 - 16 - 32 - 64 - 128 - 256 - 512 pièces.

En cas de coup gagnant, il faut laisser porter la mise + le gain du coup gagnant + la mise du coup suivant. Si ce coup suivant est gagnant, la partie est clôturée avec un bénéfice. Mais si ce coup suivant est perdant, il faut continuer la montante avec la mise suivante. Voici un exemple de partie:

Vous misez:
g / p
Résultat du coup
Bilan
1 pièce
perdu
1-
-1
1
perdu
1-
-2
1
perdu
1-
-3
2
gagné
2+
-1
4 + 2 (mise suivante) = 6
perdu
6-
-7
2
perdu
2-
-9
4
perdu
4-
-13
4
perdu
4-
-17
4
gagné
4+
-13
8 + 8 (mise suivante)
gagné
16+
+3

Commentaires: le 4ème coup est gagnant à la mise de 2 pièces: au 5ème coup, il faut rejouer cette mise + le gain, soit 4 pièces + la mise de 2 pièces du coup suivant = 6 pièces. Le coup étant perdant, il faut continuer la montante: nous en étions au deuxième coup avec 2 pièces, il faut encore jouer le troisième coup avec 2 pièces. Le 9ème coup est gagnant à la mise de 4 pièces: au 10ème coup, il faut rejouer cette mise + le gain, soit 8 pièces + la mise de 8 pièces du coup suivant (ayant joué 3 fois 4 pièces, on passe en effet au premier coup à 8 pièces) = 16 pièces. Le coup étant gagnant, et le bilan de la partie est positif. La partie est clôturée, et une autre peut démarrer.

Comme on le voit, la réussite de cette gestion financière dépend d'une série de deux coups gagnants consécutifs. En appliquant la montante jusqu'au 10ème terme, cela permet de jouer 30 coups, et il est assez rare de rencontrer 30 coups consécutifs sur une Chance Simple, sans qu'il se produise une série de deux.

La montante Piquemouche est utilisable pour le jeu sur une Douzaine ou sur une Colonne: dans ce cas, il faut jouer 6 fois (au lieu de 3 fois pour la Chance Simple) chacun des termes de la montante: 1 - 2 - 4 - 8 - 16 - 32 - 64 - 128 - 256 pièces. Pour échouer, il faudrait rencontrer une suite de 54 boules sans série de deux, pour la Douzaine ou Colonne jouée, ce qui est rare également.

Il existe une astuce pour augmenter l'efficacité de cette montante, tout en divisant par 10 le risque financier. Et cela aussi bien sur les Chances Simples que sur les Douzaines ou Colonnes. Cette astuce est exposée, avec beaucoup d'autres, dans un prochain chapitre.

Montante Tiers et Tout

Le Tiers et Tout utilise à la fois le principe de la Grande Martingale, mais en deux coups seulement, et le principe d'une montante en gain. Cela consiste à prendre une certaine somme dont on joue le tiers au premier coup et, si ce coup est perdu, dont on joue ce qui reste au coup suivant. Si l'un de ces deux coups est gagnant, le bénéfice est ajouté à la somme initiale et le même principe est appliqué avec cette nouvelle somme aux deux coups joués suivants. Et ainsi de suite, jusqu'à obtention du montant de gain que vous vous êtes fixé d'atteindre. Quand arrivent 2 coups perdants consécutifs au cours d'une partie, la partie est clôturée: une autre partie peut alors commencer avec une nouvelle somme initiale identique à la première, et en suivant le même principe.

L'avantage de cette montante est de procurer des gains importants, malgré les coups perdants rencontrés, tant que ces coups perdants restent chacun isolés entre des coups gagnants. Ainsi, la figure suivante contenant 10 coups gagnants à Rouge procure un bénéfice de 133 pièces, bien qu'ils soient entrecoupés de 5 coups perdants isolés à Noir: R R N R N R R R N R R N R N R.

Ces autres figures produiraient strictement le même résultat: R R R N R R R N R R N R R. Ou bien: R N R N R N R R N R R N R R N R. Ou encore: R R N R R R R N R R N R R. Etc… Examinez une permanence de roulette, et vous constaterez que ce type de situation est assez fréquent sur les Chances Simples.

Concrètement, la somme initiale idéale est de 9 pièces pour chaque partie engagée. Il faut donc prévoir un capital global comprenant autant de fois 9 pièces que vous escomptez de parties perdantes avant de rencontrer la partie gagnante recherchée. Par exemple: un capital de 99 pièces vous permet de supporter 10 parties perdantes, avant de rencontrer la partie recherchée de 10 coups gagnants vous rapportant 133 pièces de gain. Voici un exemple de partie jouée, en rencontrant une série de 10 coups gagnants sur Rouge (N = Noir et R = Rouge):

N
R
Mise
Bilan
Capital
Reliquat*

R
3+
+3
12


R
4+
+7
16
(+1)
N

5-
+2



R
10+
+12
21

N

7-
+5



R
14+
+19
28
(+1)

R
9+
+28
37
(+1)

R
12+
+40
49
(+4)
N

15-
+25



R
30+
+55
64
(+4)

R
20+
+75
84
(+9)
N

25-
+50



R
50+
+100
109
(+10)
N

33-
+67



R
66+
+133
142

*Reliquat : un autre avantage de cette montante est que, même en cas d'échec, votre perte se trouve amortie par la conservation d'une ou plusieurs pièces non réinvesties dans les 2 coups joués suivants; ce reliquat peut même atteindre 9 pièces ou davantage si vous le décidez ainsi en cours de partie, comme illustré dans la fin de cet exemple, de telle sorte que même en cas d'échec à ce niveau, votre perte serait nulle!

Vous pourriez tout aussi bien rechercher des séries de gains plus longues, suivant le capital dont vous disposez et le degré de risque que vous êtes prêt à courir. Vous pourriez aussi décider de plafonner vos mises à 25 + 50 pièces, mais de poursuivre la partie jusqu'à rencontrer 2 pertes consécutives.

Cette montante peut s'appliquer à toute attaque: sur la Sortante, comme c'est le cas dans les exemples illustrés ci-dessus et qui est la plus simple à suivre à la table de jeu, mais tout aussi bien sur la Perdante, sur l'Avant-Dernière, etc…

Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos
Page précédente des  Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos  
 Page suivante des  Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos


Techniques et Secrets   Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos Rapports confidentiels   Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos Crésus   Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos Thaïlandaise   Techniques et Secrets pour combattre la Roulette des Casinos Autres méthodes